Garg en tue encore, des dilettantes

08 octobre 2007

Après relecture...

Je me dis que les proverbes ne sont pas si stupides. Du passé faisons table rase.

J'ai cherché mes limites, et les ai atteintes après ces deux ans de psychanalyse publique. J'en finis donc avec les frasques de Garg, les textes de Padré et les noirs souvenirs de Greg.

L'être humain est mort, que naisse le mouton.


Vous pensez que, de son prion, il peut contaminer le troupeau ?

Posté par Garg à 22:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]